RDV téléphonique gratuit Devis sur mesure

Circuit Cambodge - Circuits au Cambodge

Témoignage d’une adoptée, à Saïgon en 1967 (partie 1)

Ma chance, c’est d’avoir des parents qui m’ont acceptée telle que je suis, avec mon passé, ma personnalité. A aucun moment ils n’ont effectué un transfert de leur manque, de leur peur, de leur désir. Ils m’ont offert le monde de la réflexion, de la passion, de la compassion. J’ai découvert mon pays d’origine après avoir découvert mon continent d’origine à travers d’autres pays voisins, à ma façon, à mon rythme. 

Envoyer à vos amis Imprimer
La rencontre avec le Vietnam fut poignante. J’imaginais ma mère, ma sœur ou mon frère dans chaque visage. Mais le fait d’avoir eu une approche préalable avec la culture asiatique dans d’autres pays environnants, m’a aidé à relativiser, à mieux apprécier les différences. C’est ainsi que j’ai compris que l’adoption m’avait apporté le plus beau cadeau , celui de comprendre très vite que j’appartenais à un monde, à un univers très diversifiés. Je suis donc asiatique avant d’être vietnamienne. Je suis vietnamienne aux quatre coins du monde et de n’importe quelle culture, partout. Mes racines font partie de moi, tout simplement. Mon secret de bien être, c’est d’être moi dans n’importe quel pays. De chaque rencontre, de chaque événement, de chaque découverte positive ou négative, de chaque culture, des parcelles de valeurs qui fondent ma vie, j’ai compris ma chance. Depuis mon adoption, j’ai sans cesse refusé les clichés et l’injustice. Je travaille à trouver le juste mot qui ne condamne pas. La juste pensée qui ouvre des portes. Si j’ai une reconnaissance à avoir, c’est celle d’avoir rencontré ces personnes exceptionnelles, que sont mes parents adoptifs.

Mes recherches aujourd’hui consistent à étudier les comportements humains afin d’apporter des réponses aux questions que pose l’adoption. La vie vaut la peine d’être vécue, quels que soient les chemins empruntés. S’il y a une seule raison donnée à la vie, c’est celle de la vivre et non de la détruire. Sur ce simple précepte, j’organise mes pensées et mes énergies avec la conviction de pouvoir dépasser ce que l’adoption m’apportait d’insupportable. J’arrive aujourd’hui à ces différentes réflexions que je développerai : pour évoluer vers un avenir équilibré, tant l’enfant adopté que ses parents adoptifs, doivent se débarrasser des images tronquées que l’adoption véhicule habituellement. Pour réussir, l’adoption doit aussi être « bilatérale. » La démarche doit s’effectuer tant de l’adoptant vers l’adopté, que de l’adopté vers l’adoptant. Ce processus passe aussi obligatoirement pour l’adoptant et l’adopté par le deuil d’un certain nombre de réalités idéalisées et de rêves non réalisables. D’aucune manière une adoption ne pourra être vécue comme une voie de secours, comme un pis-aller à une filiation naturelle. Les parents qui osent s’engager apprendront vite les vertus de l’enrichissement par la différence.

Si ces régions en Asie vous séduisent, n'hésitez pas de faire un circuit cambodge pour satisfaire votre curiosité.
Pour plus d'informations sur un voyage en Asie, veuillez visiter le site: http://www.circuit-vietnam-cambodge.com/tours/ 
Mettre à jour : 22-03-2018

Les autres

Appréciations par VIDÉO
Aide en ligne
Yahoo Support
Skype Support
Hotline : +84 912 264 631
--------------------------------------
Pourquoi Nous ?
1.    Agence locale - sans intermédiaire

2.    Voyage authentique

3.    Disponible 24/7

4.    Réponse prompte

5.    Engagements qualité

6.    Sérénité et garanties

7.    Flexible et personnalisé

Avis de nos clients

Découvrez les témoignages de nos voyageurs. Ils reviennent de voyage et vous font part de leurs avis et de leurs impressions.